X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

LaMOP » Vie du laboratoire » Rencontres scientifiques

Rencontres scientifiques et journées d'étude [2018]


Affiche_Nom_de_fichier_Formation_Professionnelle

Journée d’études Les dispositifs de formation professionnelle au Moyen Âge et à l’époque moderne

 

Journée d’étude organisée par François Rivière (LabEx HaStec, LaMOP-UMR 8589) et Mathieu Marraud (CNRS, CRH-EHESS-UMR 8558)

 

Mercredi 3 juillet 2019

 


EHESS, salle Maurice et Denys Lombard, 96 boulevard Raspail, 75 006 Paris,


Metro : ligne 12, arrêt Notre-Dame des Champs / ligne 4, arrêt Saint-Placide,


Bus : 82, arrêt Bréa – Notre Dame des Champs / bus 89, arrêt Rennes – Saint-Placide

 

 

Présentation :

 

 

La formation professionnelle dans les sociétés « préindustrielles » ne se limite pas aux dispositifs institutionnels d’apprentissage associés à des activités artisanales urbaines et aux corporations. Elle dépasse aussi des formes contractuelles souvent évanescentes dans une chronologie qui remonte au Moyen Âge. On propose ici de s’appuyer sur la notion de professionnalisation pour étudier une « formation professionnelle » qui prévoit l’acquisition des gestes et des techniques du métier, mais aussi d’une culture commune. Cette grille de lecture large appelle la comparaison d’études de cas qui concernent artisans, artistes ou marchands, en Occident ou dans l’empire ottoman. Les rôles sociaux des formateurs, des apprentis et de leur entourage seront interrogés, ainsi que les modalités de connaissance des relations formatives, et, lorsque c’est possible, le contenu des savoirs et savoir-faire transmis.

 

 

PROGRAMME DE LA JOURNÉE

9h        Accueil

9h15-9h45

 

  • Mathieu Marraud, CNRS, CRH et François Rivière, Labex HaStec, LaMOP
    Mot d’accueil et introduction

 

9h45-11h

 

  • Clémentine Stunault, université Toulouse II Jean Jaurès, FRAMESPA
    La formation technique dans les métiers de bouche toulousains (fin XIVe-début XVIe siècle) : un renouvellement des perspectives
  • Denise Bezzina, université de Gênes,
    Mechanisms of apprenticeship in late medieval Genoa: training, actors and networks (thirteenth – fourteenth centuries).

 

11h15-12h30

 

 

  • Ingrid Houssaye, CNRS, Orient & Méditerranée, et Agnès Pallini-Martin, lycée Bellevue du Mans, CRH,
    Écrire, compter, entreprendre. Formation, recrutement et carrières au sein de compagnies d’affaires florentines d’après des archives d’entreprise (XIVe-XVIe siècles)
  • Suraya Faroqhi, université Ludwig Maximilian de Munich,
    Becoming a master in the Ottoman world of early modernity (about 1550-1850)

 

12h30-14h00 : déjeuner

 

14h00-15h15

 

 

  • Hugo Perina, EHESS, CRH,
    L'apprentissage et ses alternatives dans la formation des organistes et facteurs d'orgues italiens, 1400-1550
  • Bert de Munck, université d’Anvers,
    From status to contract, or a new governmentality? A long term view on proletarianization and professionalization from the vantage point of the Low Countries

 

15h30-17h00

 

  • Jean-Paul Zuñiga, directeur d’études, EHESS, CRH
    Apprentissage et hiérarchies coloniales, gens de métiers en Amérique espagnole, XVIIe-XVIIIe siècles
  • Laurence Croq et Mathieu Marraud, CNRS, CRH,  université de Paris Nanterre, CHISCO,
    De la validation des savoirs marchands, normes et pratiques en tension au sein des corps parisiens aux XVIIe et XVIIIe siècles

 

17h-18h Table ronde

 

 


Réseaux scolaires et réseaux ecclésiastiques au Moyen Âge Méthodes pour une analyse des réseaux historiques

 

Journée d’étude Col&Mon organisée par Thierry Kouamé (Univ. Paris 1 / LAMOP)

 

 

 

 20 juin 2019, 9h30-18h

 

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ,

entrée 14 rue Cujas, galerie Jean-Baptiste Dumas, escalier R, 2e étage

Salle Perroy


 

 

 

Matin

 

 

 

  • Anne Massoni (Univ. de Limoges / CRIHAM) et Noëlle Deflou-Leca (Univ. Grenoble Alpes / LEM-CERCOR), Introduction : l’état du projet Col&Mon

  • Thierry Kouamé (Univ. Paris 1 / LAMOP), La question des écoles dans le projet Col&Mon

  • Véronique Soulay (Centre A. Chastel), Les difficultés historiques et méthodologiques de l’enregistrement des écoles dans Col&Mon

  • Monique Maillard-Luypaert (Univ. Saint-Louis de Bruxelles / CRHIDI), Deux institutions concurrentes en matière scolaire : le chapitre Notre-Dame-de-la-Salle et l’abbaye Saint-Jean-Baptiste de Valenciennes

 

Après-midi

 

 

 

  • Marion Maisonobe (CNRS / Géographie-cités), Les représentations géographiques des réseaux savants

  • Isabelle Rosé (Univ. Rennes 2 / TEMPORA), Itinéraires réticulaires et réseaux égocentrés du Xe siècle. Éléments de réflexion pour une comparaison avec le fonctionnement des réseaux monastiques

  • Stéphane Lecouteux (Bibl. patrimoniale d’Avranches – Univ. de Caen Normandie / CRAHAM), Reconstituer les réseaux de monastères : de la documentation confraternelle aux réseaux de confraternité

  • Johan Belaen (Univ. de Gand / Institut Henri Pirenne), Les confraternités monastiques de la province de Reims au Moyen Âge

  • Thierry Kouamé (Univ. Paris 1 / LAMOP), Conclusions


Journée d’initiation à la lemmatisation des textes médiévaux, Atelier COSME²

 

 

lundi 17 juin 2019 – 9h30-18h

Paris – IRHT – Salle Jeanne Vielliard – 40 avenue d’Iéna (métro Iéna)

 

 

 

En plus d’être flexionnelles, les langues employées dans l’Occident médiéval (latin et langues vernaculaires) se caractérisent par une très grande variation orthographique. La lemmatisation, c’est-à-dire le regroupement des différentes formes d’un mot sous leur lemme, se trouve ainsi être une opération fondamentale aux études des textes, notamment celles utilisant des procédures de recherche formalisées et assistées informatiquement.

 

Dans le contexte actuel de multiplication des numérisations des textes médiévaux, plusieurs  outils et paramètres de lemmatisation ont vu le jour et continuent d’être développés.  De l’aide à la traduction jusqu’à la préparation aux analyses statistiques et sémantiques des larges corpus, ces outils demeurent, cependant, pas ou peu connus des médiévistes.

 

L’objectif de cette journée est de proposer une introduction à la lemmatisation et la découverte de quelques outils-clé à partir d’exercices pratiques. Elle vise aussi à faire se rencontrer les concepteurs d’applications et leurs utilisateurs potentiels.

 

Cette initiation s’adresse à tous les intéressés : étudiants, doctorants, ingénieurs, chercheurs et enseignants-chercheurs. Pour que cette initiation s’accompagne d’une mise en pratique réelle, le nombre des participants est limité à 15.

 

La participation est gratuite, mais devra obligatoirement faire l’objet d’une demande motivée, pour que la limite fixée à 15 participants puisse être vérifiée.

 

La prise en charge des frais de transport, voire de logement (une nuitée), est possible dans la mesure des crédits disponibles, à condition d’en faire la demande explicite au moment de la candidature. L’ordre des candidatures sera pris en compte en cas de besoin.

 

Pour faire acte de candidature, adressez par courriel une demande motivée à eliana.magnani@univ-paris1.fr  avant le 15 mai 2019, en précisant vos nom, prénom, institution de rattachement, thème de recherche, courriel et, le cas échéant, les besoins de prise en charge (transport, nuitée). Tous les candidats seront prévenus par courriel le 20 mai de l’état de leur candidature.

 

Programme

 

  • 9h30 – Accueil et tour de table introductif
  • 10h – La lemmatisation des corpus médiévaux. Pourquoi et comment ? (Nicolas Perreaux et invités à confirmer)
  • 11h45 – Pause
  • 12h – Installation, prise en main et utilisation de Collatinus. Lemmatiseur et analyseur morphologique de textes latins (Yves Ouvrard, Philippe Verkerk)
  • 13h15 – Buffet
  • 14h30 – Phyrra : lemmatisation et correction (latin, ancien français, etc.) (Thibault Clérice, Vincent Jolivet, Ariane Pinche)
  • 16h – Pause
  • 16h30 – Palm. Plateforme d’analyse linguistique médiévale : anglais, français et latin médiévaux (Aude Mairey)
  • 17h30 – Tour de table conclusif

 

Organisation

 

Eliana Magnani (CNRS-LaMOP), Nicolas Perreaux (SFB 1095 – Goethe-Universität) et l’équipe administrative de l’IRHT

 

Comité scientifique

 

Paul Bertrand (Univ. Louvain)

Estelle Ingrand-Varenne (CNRS-CESCM)

Eliana Magnani (CNRS-LaMOP)

Nicolas Perreaux (SFB 1095 – Goethe-Universität)

 

Liens utiles :

 

 

Source : Blog hypothèse du Consortium Sources Médiévales – COSME²


Atelier international Écritures et papiers d’artisans / Craftsmen’s writings and papers

 

 

Paris, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Demargne , 2 rue Vivienne, 75002 Paris

13-14 juin 2019

 

 

 

Cet atelier de recherche international porte sur les rapports à l’écrit des artisans et gens de métier au Moyen Age :

 

  • 1/ typologie des écritures d’artisans : formes, conservation, supports, chronologie.

  • 2/ artisanat et écrits : leur demande, manipulation, possession et détention d’écrits, présence et usage des chiffres et des dessins.

  • 3/ formalisation écrite, identités professionnelles et lexiques techniques : tarifs, écrits réglementaires (statuts professionnels), manuels, traités etc

 

This international workshop will explore the relationships between craftsmen and writing :

 

  • 1 / Typology of craftsmen’s writings : forms, conservation, supports and writing materials, chronology.

  • 2 / craftsmanship and written documents : request, manipulation, possession of writings, presence and use of figures and of drawings.

  • 3 / written formalization, professional identities and technical lexicons: tariffs, regulatory writings (professional statutes), manuals, treaties etc.

 

Jeudi 13 juin 2019, Institut National d’Histoire de l’Art, salle Demargne

 

9h30 – Julie Claustre (Univ. Panthéon-Sorbonne Paris 1-LaMOP) et Philippe Bernardi (CNRS-LaMOP), Introduction de l’atelier

 

10h – Session 1 – Typologie des écritures d’artisans. Session présidée par Virginie Mathé (Univ. Paris Est-Créteil Val de Marne)

 

  • Paola Pinelli (Univ. di Firenze), « The written memory of the small artisans and traders in Medieval Tuscany: typology and methods of keeping the accounting records »

  • Jérôme Hayez (CNRS – LaMOP), « Un dossier de correspondances d’artisans : charpentiers et menuisiers du palais Datini (Toscane, vers 1400)

  • François Rivière (LabEx Hastec, LaMOP), « Les gens de métiers et leurs ordonnances : rédiger et conserver les écrits réglementaires en Normandie (XIVe-XVIe siècles) »

     

14h – Session 2  – Les fonctions de l’écrit chez les artisans . Session présidée par Étienne Anheim (EHESS, Paris)

 

  • Matthieu Scherman (Univ. Paris-Est Marne-La-Vallée), « Écrire pour compter : à la recherche des pratiques d’écriture des « petits » artisans (Trévise, XVe siècle) »

  • Luís Miguel Duarte (Univ. Porto), « L’écrit chez les marchands et artisans portugais au XVe siècle »

  • Matthew Davies (Birkbeck, University of London), « Clerks, records and identity among the craft guilds of medieval London »

 

Vendredi 14 juin 2019, INHA salle Demargne

 

9h30 – Session 3 –  Écrits et savoirs professionnels. Session présidée par Laurent Feller (Univ. Panthéon-Sorbonne Paris 1)

 

  • Ricardo Córdoba (Univ. de Cordoue), « Quelques réflexions autour de la mise par écrit des savoirs artisanaux à la fin du Moyen Âge»

  • Beatrice Del Bo (Univ. degli Studi di Milano), « Le travail au centre: écritures d’artisans en Italie au XVe siècle »

  • Jan Dumolyn (Univ. Gand), « Anthonis de Roovere, un maître maçon et poète-rhétoricien à Bruges au XVe siècle »

 

Table ronde conclusive : perspectives d’étude

 

télécharger le programme Écritures et papiers d’artisans (PDF)


Les 7èmes Journées du LaMOP mettent à l'honneur Ana RODRIGUEZ

 

INHA, Salle Walter Benjamin, 2 rue Vivienne, 75002 Paris

13 mai 2019

 

 

 

Les Journées du LaMOP, organisées depuis 2012, sont l’occasion de donner la parole à un·e éminent·e collègue étranger·ère, qui évoque son parcours académique et scientifique, ses liens avec la recherche française, ses méthodes de travail et ses chantiers en cours. C’est aussi, dans un second temps, un moment d’échange avec des étudiants qui présentent leur travail en cours, de Doctorat ou de Master 2. Après Chris Wickham, Hans-Werner Goetz, Wim Blockmans, Serge Lusignan, Barbara Rosenwein et Paolo Cammarosano, c’est une médiéviste espagnole qui sera cette année à l’honneur : Ana Rodríguez, chercheuse au CSIC (l’équivalent du CNRS) de Madrid.

 

Formée à l’Université Complutense de Madrid, notamment par l’importante figure du paysage scientifique ibérique Reyna Pastor, Ana Rodríguez a consacré sa thèse et ses premiers travaux à l’étude de la consolidation territoriale de la monarchie féodale castillane sous le règne de Fernando III, avec une perspective selon laquelle l’expansion territoriale est moins un phénomène de (re)conquête que d’implantation d’un nouveau système de domination – une nouveauté tant par rapport à ce qui existait antérieurement que par rapport aux caractéristiques du système féodal ailleurs en Europe. Ses travaux suivants manifestent un changement de focale en direction d’études de détail, voire microhistoriques, des rapports sociaux et matériels entre hommes et femmes, au sein des communautés villageoises ou de réseaux locaux constitués autour de monastères (notamment en Galice), au-delà des logiques de Marché. Plus récemment, Ana Rodríguez s’est penchée sur les diverses modalités d’inscription et de réalisation du pouvoir dans l’espace (bâti, clôture) et dans le temps (mémoire, oubli volontaire, chronistique, testaments), dans une perspective comparatiste et interculturelle (rapports chrétienté/Islam), en remontant parfois jusqu’au Xe siècle. Un grand nombre de ses travaux ont été réalisés dans le cadre de grands projets collectifs dont elle est une infatigable organisatrice, co-organisatrice ou collaboratrice : c’est en particulier par ce biais qu’ont été tissés, depuis longtemps, des liens étroits entre Ana Rodríguez et le LaMOP.

 

programme

Matinée : Présentations du travail d’Ana Rodríguez

  • 10h00 : Accueil
  • 10h30 : Joseph Morsel, « Ana Rodríguez et l’intégration de l’Espagne à l’Europe »
  • 11h15 : Ana Rodríguez, « Un regard sur le Moyen Âge de la périphérie »
  • 12h30 : Discussion
  • 13h00-14h15 : Repas (possibilité de déjeuner au restaurant administratif Colbert)

    

Après-midi : De jeunes chercheur·se·s dialoguent avec Ana Rodríguez

 

  • Justine Audebrand, « Dans l’ombre des impératrices : femmes et pouvoir chez les Ottoniens »
  • Guilhem Dorandeu, « La diplomatique du comte Henri de Monte Sant’Angelo (c.1080-1100) : mettre en scène l’opposition et la soumission aux souverains »
  • Arnaud Montreuil, « Le problème de l’adoubement au XIIIe siècle : une étude comparative du rite d’intégration des groupes chevaleresques dans la France du Nord et les espaces anglo-normands »
  • Gaëtan Bonnot, « La Jacquerie au regard des registres de la chancellerie royale »

télécharger le programme de la journée


École d'été : Réseaux sociaux en SHS  : École d'été  franco-canadienne, Université Panthéon-Sorbonne et Université du Québec à Montréal (Paris, 24-28 juin 2019).

 

 

Cette formation doctorale prendra la forme d’un stage d’une semaine qui portera sur l’analyse de réseaux sociaux. Depuis désormais plusieurs années, les études se multiplient et les disciplines convergent autour de cette thématique, dont l’épistémologie comme la méthodologie sont en constants renouvellements. Aussi, cette rencontre se veut résolument pluridisciplinaire, tournée autant vers les différentes sciences humaines et sociales (histoire, sociologie) que vers les mathématiques appliquées.

Elle est notamment motivée par une demande importante de la part des étudiants, quelle que soit leur UFR.

 

Procédure d'inscription : Questionnaire d'inscription

 

programme

 

Lundi 24 juin 2019 — Stocker et manipuler les données

 

  • 9h : Mots de bienvenue et tour de table de présentation
  • 10h-12h : Michel Grossetti (Université de Toulouse – EHESS), Sociologie et réseaux sociaux
  • 13h30-17: TP : salle informatique (Installation des logiciels utilisés durant la formation)

 

Mardi 25 juin 2019 — Modélisation des données relationnelles

 

  • 9h : Tour de table autour des lectures fournies aux participants
  • 10h-12h : Mikaela Keller (Lille SHS), Algorithmiques de graphes pour l’étude de réseaux sociaux
  • 13h30-15h : TP en salle informatique : Modéliser la documentation historique
  • 15h30-17h : TP en salle informatique : Des réseaux sociaux en géographie et dans l’analyse textuelle

 

Mercredi 26 juin 2019 — Analyse mathématique des réseaux sociaux

 

  • 9h : Retour sur les travaux de la veille et tour de table autour des lectures fournies aux participants10h-12h : Léon Robichaud (Université de Sherbrooke) et Octave Julien (Université Paris 1), De la documentation au réseau social en histoire : études de cas
  • 13h30-15h : Réseaux sociaux et analyse lexicale : des correspondances à Twitter15h30-17h : Les réseaux sociaux en géographie et dans l’analyse textuelle

 

Jeudi 27 juin 2019 — Méthodes de classification

 

  • 9h : Retour sur les travaux de la veille et tour de table autour des lectures fournies aux participants
  • 10h-12h : Pierre Latouche (Paris 5), Clustering pour l’analyse de réseaux sociaux : méthodes et outils mathématiques
  • 13h30-17h : TP en salle informatique) : Utiliser les graphes pour des classifications

 

Vendredi 28 juin 2019 — Hackaton

 

  • 9h-12h : Mise en activité au tour d’un projet collectif (par équipe)
  • 13h30-15h30 : Présentation des graphes (présentation et analyse réflexive sur les grahs produits)
  • 15h30 : Bilan (15h30-16h30, salle de conférence)

 

 


8e école d'été d'histoire économique : Entreprendre dans les économies médiévales et modernes. Innover, risquer, organiser. 26, 27, 28 août 2019.

 

 

La VIIIe école d’été d’histoire économique se réunira à Suse (Piémont, Italie) les 26, 27 et 28 août 2019. La thématique retenue cette année – « Entreprendre dans les économies médiévales et modernes : innover, risquer, organiser » – insistera sur la liaison entre les innovations techniques et l’action économique. Entreprendre signifie en effet agir sur le réel, et, à cette fin, implique de mobiliser des compétences, des savoirs, des techniques et de les mettre à la preuve de la vie économique.

 

 

  • Procédure d'inscription : Calenda.org
  • Clôture des inscription : 10 mai 2019
  • réponses : 25 mai 2019

 

 

 


Le livre médiéval au regard des méthodes quantitatives (école d'été, 24-28 juin 2019)

 

Cette école d'été propose une formation à l'étude du livre médiéval, manuscrit ou imprimé, à travers l'utilisation de méthodes statistiques et informatiques.

Elle est organisée par le Lamop, l'IRHT, l'École nationale des chartes et le laboratoire Dynamique patrimoniales et culturelles, avec le soutien du Labex Hastec, et la collaboration de la Bibliothèque de la Sorbonne

Direction : Christine Bénévent, François Foronda, Catherine Kikuchi et Dominique Stutzmann.
Coordination scientifique et pédagogique : Émilie Cottereau-Gabillet, Octave Julien et Laura Albiero

Cette école d'été s'adresse en priorité aux chercheurs en formation (mastérants, doctorants et post-doctorants). Des bourses sont prévues afin de financer les frais de transport et de logement. L'accueil est limité à 25 inscrits

 

télécharger le programme

 

 

Procédure d'inscription :

 

 

 


Colloque international Histoire, langues et textométrie

 

 

Les journées du colloque se dérouleront dans le centre Panthéon de l'Université Panthéon-Sorbonne : 12 place du Panthéon 75005 Paris.

 

Du 16 au 18 janvier 2019, le Pireh (Pôle informatique de Recherche et d'Enseignement en Histoire – Université Paris 1) organisera à la Sorbonne un colloque international consacré aux rapports entre Histoire, langue et textométrie.

L'objectif de cet évènement est de voir comment les historien·nes se sont appropriés les méthodes informatiques et statistiques, qualitatives ou quantitatives, d'analyse des textes, quelles sont les nouvelles techniques qu'il peuvent mobiliser dans ce sens, et comment elles peuvent s'inscrire dans une démarche de recherche historique.

Ce colloque est pensé comme un moment d'échange entre historien·nes de diverses périodes et spécialités, et plus généralement entre les différentes disciplines intéressées par l'analyse des textes (linguistique, sociologie, critique littéraire, mathématiques, informatique, etc.).

 

Comité d'organisation :

 

  • Léo Dumont (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne)
  • Octave Julien (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne)
  • Stéphane Lamassé (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne)

Consulter le programme


Les mots pour dire la réforme au Moyen Âge, 2e journée d’étude internationale

2ème Journée d'étude internationale Jeudi 13 décembre 2018, 9h30-17h00

Organisée par Marie Dejoux avec le soutien de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, du Lamop, du Luhcie et avec le concours des Archives nationales

Salle d’Albâtre du CARAN (Archives Nationales, 11 rue des quatre fils, 75003 Paris)

 

télécharger le programme "Les mots pour dire la réforme"


El Rey y sus lenguas / Le Roi et ses langues

Colloque international, 24-26 octobre 2018, CASA DE VELÁZQUEZ I MADRID

Coordination : Annick PETERS-CUSTOT (Université de Nantes) ; Bernardo J. GARCÍA GARCÍA (Universidad Complutense de Madrid) ; Benoît GRÉVIN (UMR 8558, CRH, Paris)

Organisation : École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid)

Collaboration : École française de Rome, EA 1163 (CRHIA, Nantes-La Rochelle), UMR 8589 (LAMOP, Paris), Università degli Studi della Basilicata, UMR 8167 (Orient & Méditerranée, Paris), LabEx RESMED (Université Paris-Sorbonne), FRE 2015 (TEMOS)



Le corpus épigraphique bourguignon (VIIIe-XVe siècle) : Des catalogues aux applications numériques

Journée d’études, 23 octobre 2018, 10h-17h

organisée par : CBMA - Corpus Burgundiae Medii Aevi ; LaMOP, Paris ; CIFM - Corpus des Inscriptions de la France Médiévale - CESCM-Poitiers

Galerie Colbert, Salle AVD (Architecture, Ville, Design), 6 rue des Petits-Champs, Paris 2ème, 1er étage – porte 133

 

télécharger le programme "corpus épigraphique bourguignon"


Mémoire et communauté au haut Moyen Âge.

 

Mémoire et communauté au haut Moyen Âge. Reproduction de la communauté et construction de l’identité (VIe-XIIe siècle)

Colloque international organisé sous la responsabilité scientifique de Geneviève Bührer-Thierry (Université Paris 1 Panthon-Sorbonne), Laurence Leleu (Université d’Artois) et Charles Mériaux (IRHiS, ULille))
Du 3 au 15 septembre 2018
Les journées des 13 et 15 septembre auront lieu à l’IRHiS, Salle de séminaire, Université de Lille, site Pont-de-Bois, celle du 14 septembre à l’Université d’Artois.

 

télécharger le programme "Mémoire et communauté"


Examens, grades et diplômes

 

Examens, grades et diplômes
La validation des compétences par les universités du XIIe siècle à nos jours

Colloque international organisé par Bruno Belhoste et Thierry Kouamé
Comité d’organisation : Bruno Belhoste (IHMC), Thierry Kouamé (LAMOP), Boris Noguès (LARHRA), Emmanuelle Picard (Triangle)
Comité scientifique : Thierry Amalou (Paris 1), Robert Anderson (Édimbourg), Bruno Belhoste (Paris 1), Gian Paolo Brizzi (Bologne), Christophe Charle (Paris 1), Mordechai Feingold (Caltech, Pasadena), Willem Frijhoff (Rotterdam), Jean-Philippe Genet (Paris 1), Martin Kintzinger (Münster), Thierry Kouamé (Paris 1), Mauro Moretti (Sienne), Boris Noguès (ENS de Lyon), Emmanuelle Picard (ENS de Lyon), Lyse Roy (UQAM) et Jacques Verger (de l’Institut)
Du 6 au 8 septembre 2018
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

 

Télécharger le programme "Examens, grades et diplômes"



La balance et le rabot

 

La balance et le rabot. L’équité à l’épreuve des chiffres du Moyen Âge à l’époque moderne

Journée d’études conclusive du séminaire « Administrer par l’écrit » coorganisée par le LaMOP et l’IRHT
Comité scientifique : Isabelle Bretthauer, Ghislain Brunel, Olivier Canteaut, Pierre Chastang, Julie Claustre, Anne Conchon, Vincent Denis, Laurent Feller, Marlène Helias-Baron, Pauline Lemaigre-Gaffier, Jean-François Moufflet Didier Panfili et Olivier Poncet.
Lundi 11 juin 2018, 9h-18h
Institut de recherche et d’histoire des textes Site Iéna, Salle Jeanne-Vielliard 40 avenue d’Iéna, 75116 Paris (métro Iéna)
Entrée libre (dans la limite des places disponibles) Contacts :Opens window for sending email isabelle.bretthauer@gmail.com et Opens window for sending emailm.helias@irht.cnrs.fr


LAMOP (6) PAOLO CAMMAROSANO

 

Les Journées du LaMOP (6) Paolo CAMMAROSANO

Coordination : Laurent Jégou
Mercredi 30 mai 2018, 10h-17h
Salle Demargne (INHA, Galerie Vivienne, Paris 2ème).


PAUPER

 

L’appauvrissement. Économies de la pauvreté au Moyen Âge (2)
Colloque du programme PAUPER

Coordination : Sandro CAROCCI (Università degli Studi di Roma “Tor Vergata”), Laurent FELLER (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Pascual MARTÍNEZ SOPENA (Universidad de Valladolid), Ana RODRÍGUEZ (Instituto de Historia-CCHS-CSIC, Madrid) ; Organisation: École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), École française de Rome, UMR 8589 (LaMOP, Paris), Instituto de Historia-CCHS/CSIC (Madrid) Collaboration : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Università degli Studi di Roma “Tor Vergata”, Universidad de Valladolid, European Research Council – Advanced Grant. Project Petrifying Wealth
16-18 mai 2018
Casa de Velázquez (C/ Paul Guinard, 3 Ciudad Universitaria 28040 Madrid) ; CSIC (Centro de Ciencias Humanas y Sociales Albasanz, 26-28 28037 Madrid).
 Affiche ; Programme



Journée d'histoire textuelle LaMOP

 

Les langages du commerce. Textes, échanges, culture
Journée d’étude d’histoire textuelle du LAMOP

Organisée par Emmanuelle Vagnon, Chris Fletcher, Benoît Grévin, Aude Mairey
Vendredi 16 février 2018
Salle Perroy (Sorbonne, galerie Jean-Baptiste Dumas, 14 rue Cujas, escalier R, 2e étage).
Affiche  - Programme et résumés


 

Archives

2017 

2016 

2015 

2014