X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

LaMOP » Réseaux et communautés

 

COL&MON : Collégiales et monastères de la réforme carolingienne au concile de Trente

 

Porteur: Thierry Kouamé (au titre du Lamop)

Participants du Lamop :Fabrice Delivré (membre), Stéphane Lamassé (membre), Anne Massoni (associée, porteur principal), Jean-Vincent Jourd’heuil (associé), Pascal Montaubin (associé), Thierry Pécout (associé), Davide Gherdevich (contractuel).

Autres participants : Anne Baud (Lyon 2), Sébastien Bully (Dijon), Fabien Cerbelaud (Limoges), Yann Codou (Nice), Rémi Crouzevialle (Limoges), Claire Cunty (Lyon 2), Noëlle Deflou-Leca (porteur au titre du LEM, Grenoble 2), Michèle Gaillard (Lille 3), Sylvain Excoffon (Saint-Étienne), Véronique Gazeau (Caen), Thierry Joliveau (porteur au titre d’EVS, Saint-Étienne), Sylvie Joye (Reims), Claire Lamy (Poitiers), Hélène Mathian (ENS de Lyon), Pierre-Olivier Mazagol (Saint-Étienne), Charles Mériaux (Lille 3), Jacques Péricard (Limoges), Nelly Pousthomis (Toulouse 2), Alain Rauwel (Dijon), Denyse Riche (Lyon 2), Jens Schneider (Marne-la-Vallée), Éric Sparhubert (Limoges), Cécile Treffort (Poitiers).

Institutions partenaires : CRIHAM (EA 4270), EVS (UMR 5600), LEM-CERCOR (UMR 8584).

 

Argumentaire: Le programme ANR COL&MON (2015-2020) a pour objectif de constituer et d’analyser le corpus numérique des monastères et des collégiales de l’espace français entre 816 et 1563 (https://colemon.huma-num.fr/). L’ANR COL&MON est issue de la convergence de deux projets de recherche : la base de données « Collégiales », construite au sein du LaMOP, sous la responsabilité d’Anne Massoni (CRIHAM), dans le sillage des Fasti Ecclesiae Gallicanae, et la base de données « Monastères », conçue au sein du CERCOR, sous la responsabilité de Noëlle Deflou-Leca (LEM). Grâce au croisement de ces deux projets, la base de données fusionnée vise à réaliser une nouvelle solution logicielle de cartographie historique, qui permettra de comprendre les ressorts de l’implantation et du réseau géographique des établissements ecclésiastiques de la France médiévale. À l’horizon 2020, un silo de données moissonnables sera opérationnel en lien avec la reconstitution des frontières diocésaines, réalisée au sein du LaMOP par Davide Gherdevich, géomaticien en contrat postdoctoral, qui s’est appuyé sur la géographie ecclésiastique du XIVe siècle et sur les couches de données issues du SIG (cf. Focus). Utilisé avec un environnement interactif d’interrogation, de visualisation et de stockage, ce silo produira, à la demande des chercheurs, des cartes évolutives permettant l’analyse spatiale et chronologique de ces réseaux. Un serveur de données géographiques, une application Webmapping et les publications issues des séances de travail entre membres du projet seront en outre proposés à des publics variés (chercheurs spécialisés en SHS et grand public) dans un portail Web abrité par le TGIR Huma-Num.

Programmes associés : Les communautés dans le haut Moyen Âge ; Structures et communautés d’Église ; Topographie de l’Antiquité et du Moyen Âge.

Champs associés : Spatialités ; Histoire et informatique.