X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

LaMOP » Présentation de l'Unité » Annuaire » Shelina Evgeniya

SHELINA Evgeniya

 

 

Doctorante à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne - École doctorale d'histoire (ED113)

 

 


Evgeniya Shelina prépare une thèse intitulée « Les vocabulaires du pouvoir en France du Nord, Castille et Norvège au XIIIe siècle » sous la direction de Joseph Morsel (LaMOP - université Paris 1) et de Ana Rodriguez (CCHS-CSIC, Madrid) [depuis le 11-12-2014].

 

La majorité des hypothèses historiennes concernant la ‘domination médiévale’ sont fondées sur des concepts modernes du ‘pouvoir’. C’est l’idée de l’écart entre une société analogiste médiévale et une société naturaliste moderne qui nous amène à accepter une large méconnaissance sur la nature de la ‘domination médiévale’ qui est encore la nôtre. Une recherche des ‘conceptions perdues’ de la domination à travers une étude sémantique des champs notionnels du pouvoir médiéval est donc un moyen de provocation des hypothèses anciennes. En ce qui concerne des techniques d’étude, des interrogations textométriques sont privilégiées. En lançant une étude sémantique, on accepte que la langue est aussi un des domaines où l’écart entre les sociétés se manifeste. La langue médiévale devient nécessairement un deuxième objet d’étude. Quant aux choix spatio-temporels, le 13e siècle est le siècle du passage par des puissants de certaines régions occidentales d’une langue écrite du pouvoir au système de la ‘diglossie avancée’. Une double grille de deux langues (une latine et une vernaculaire pour chaque royaume) permet de proposer des observations sémantiques complémentaires sur les conceptions médiévales du ‘pouvoir’. Le choix de trois territoires du ‘noyau’ et de ‘l’anneau’ de l’Occident chrétien est dû à l’hypothèse que le système spatial médiéval a ses caractéristiques propres, les articulations du commun au sein de l’ecclesia et du particulier des parties étant à révéler.

 

Thèmes de recherche :

 

Domaines : sémantique historique, informatique, études comparatives ; thèmes de recherche: analogisme, domination, développement inégal.  

 

Activités scientifiques :

 

Depuis octobre 2013 : Early Stage Researcher dans PIMIC (Power and Institutions in Medieval Islam and Christendom). Responsable d’un projet «Institutions et espaces du pouvoir dans la Chrétienté médiévale».

 

Bibliographie :

 

Evgeniya Shelina, "The Semantics of Power in Old Norse. The concept of vald", dans Revue d’histoire nordique, 22, 2016, pp. 41-56.