X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

LaMOP » Présentation de l'Unité » Annuaire

BAYARD Adrien

 

Docteur en Histoire médiévale

 


Adrien Bayard a soutenu, le 6 octobre 2016, à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne une thèse intitulée « Les lieux élitoires en premier Moyen âge en Auvergne. Vecteurs de création de réseaux et de production des territoires », préparée sous la direction de Régine Le Jan.

 

 

L’objet du travail de doctorat sera d’analyser pour l’Auvergne du premier Moyen Âge, les lieux où les élites construisent des discours visant à justifier, exprimer et pérenniser leur pouvoir, tant matériel que symbolique, et, à partir de là, d’éclairer les différentes stratégies de construction et d’organisation des territoires par les élites. Les sociétés étudiées, bien que segmentées, ne sont pas cloisonnées, d’où l’importance accordée aux réseaux et aux systèmes produits à partir des « lieux élitaires ». Ces liens, souvent fondés sur la complémentarité des lieux, peuvent être les vecteurs de nombreux échanges, qu’il s’agit d’évaluer. Les sources historiques et archéologiques permettent d’aborder conjointement la mobilité des hommes, des savoirs et des richesses. Or, la documentation nous renseigne sur des points, quelquefois des axes, mais très rarement sur des surfaces, d’où la nécessité pour toutes les restitutions spatiales des populations anciennes de partir des sites. En effet, aux méthodologies d’analyse des textes et des données archéologiques, il faut ajouter une réflexion sur l’espace terrestre et social, aux frontières de la géographie et de l’anthropologie. Un travail sur la production et l’étude des territoires des sociétés anciennes doit passer par ce type de syncrétisme, afin de multiplier points de vue et propositions de restitutions sans occulter les biais de la documentation et des concepts.

 

Thèmes de recherche : haut Moyen Âge, domination sociale, pouvoirs, territoires, Archéologie, Auvergne, Aquitaine

 

Activités scientifiques : 
Fonctions dans l’enseignement supérieur et la recherche :
- 2014-2015 : Chargé de recherche en Archéologie pour le musée de Saint-Dizier (Haute-Marne, 52).
- 2012- 2014 : ATER en Histoire pour l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense.
- 2009-2012 : Doctorant contractuel enseignant en Histoire pour l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

 

Responsabiltés admistratives :
- 2012-2014 : Responsable de la coordination des sciences humaines au sein du Master Professorat des écoles, l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense.
- 2012-2014 : Représentant des enseignants non titulaires au sein du département d’histoire, l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense
- 2011-2012 : Coorganisateur du Séminaire d’historiographie des doctorants du Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris (LAMOP, UMR 8589).
- Depuis 2009 : Membre doctorant du Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris (LAMOP, UMR 8589).
- Depuis 2009 : Membre doctorant du laboratoire Archéologies et Sciences de l’Antiquité (ArScAn, UMR 7041).
- Depuis 2014 : Membre de l’Association de Recherche sur l’Antiquité tardive et le Moyen Âge En Auvergne (ARAMEA).
- Depuis 2010 : Membre associé temporaire de la Société des Historiens Médiévistes de l’Enseignement Supérieur Public (SHMESP).
- Depuis 2006 : Membre de l’Association Française d’Archéologie Mérovingienne (AFAM).

Programmes et projets collectifs :
- En 2015 : Organisation scientifique du colloque international : L’Austrasie : pouvoirs, espaces et identités (Ville de Saint-Dizier/ Université Paris-Ouest Nanterre La Défense/ Université de Reims Champagne-Ardenne/ Institut Universitaire de France/ INRAP/ LAMOP), en collaboration avec Bruno Dumézil et Sylvie Joye, Saint-Dizier-Reims, 9-12 septembre 2015.
- Membre du comité scientifique de rédaction et de publication du {Dictionnaire des barbares}, pour le compte des PUF (à paraître).
- 2014 : Participation au projet : L’épistolaire politique dans l'Europe médiévale (Université Paris IV Sorbonne/ Université Paris Ouest Nanterre La Défense/ Institut Universitaire de France) (responsables : Bruno Dumézil et Laurent Vissière).
- Depuis 2013 : Membre du programme doctoral européen : Texts and Identities in the Early Middle Ages (responsables : Mayke de Jong/ Utrecht, Régine Le Jan/ Paris 1, Rosamond McKitterick/ Cambridge, Walter Pohl/ Vienne et Ian Wood/ Leeds).
- Depuis 2010 : Membre du projet européen «Compétition dans les sociétés du haut Moyen Âge» (responsable : Régine Le Jan).
- 22 Novembre, 2012 : Organisation et direction scientifique de la journée d’études doctorales franco-allemandes : {Discours sur la violence} (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/ Goethe-Universität Frankfurt am Main), en collaboration avec Claire de Cazanove, Frankfurt am Main. - 2012 : Participation au projet franco-allemand ANR-DFG «Territorium, Espace et politique : perception et pratiques dans les royaumes francs et post-carolingiens du IXe au XIe siècle» (responsables : Geneviève Bührer-Thierry et Steffen Patzold).
- 2009-2012 : Membre du Programme Commun de Recherche : «Fortifications et résidences des élites du haut Moyen Âge entre Loire et Garonne» (responsable : Luc Bourgeois).