X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

LaMOP » Documentation et Ressources » Publications du LaMOP » A paru en librairie - 2017

A paru en librairie en 2017

Acquérir, prélever, contrôler. Les ressources en compétition (400-1100)

Acquérir, prélever, contrôler

Acquérir, prélever, contrôler. Les ressources en compétition (400-1100), Vito LORÉ, Geneviève BÜRHRER-THIERRY et Régine LE JAN dir., Turnhout, Brepols, 2017 (HAMA 25).

 

Les ressources matérielles sont un élément de première importance de la compétition au Haut Moyen Âge, en étant l’arrière-plan, souvent le moyen, parfois l’enjeu de la compétition elle-même. D'une part, la compétition conduit ou souvent impose de mobiliser des ressources, d’autre part, ses formes sont affectées par la disponibilité ou la rareté des ressources. Elles sont donc un point d’observation privilégié pour comprendre les systèmes de valeurs et les règles, souvent implicites, qui président alors aux actions des élites. Ce volume est le résultat du troisième colloque organisé à Rome par le groupe international de recherches sur la compétition dans les sociétés médiévales (400-1000). En croisant des perspectives qui tiennent de l’anthropologie et de certaines lignes de l’histoire économique, ce livre prend en considération les formes du rapport entre compétition et ressources dans une grande variété de milieux sociaux et institutionnels de l’Europe occidentale du haut Moyen Âge, de la famille aux élites politiques et religieuses, aux sociétés rurales, aux communautés artisanes et marchandes.
Présentation sur le site de l’éditeur

Enfermements III. Le genre enfermé

Enfermements III

Enfermements III. Le genre enfermé. Hommes et femmes en milieux clos (XIIIe-XXe), Isabelle HEULLANT-DONAT, Julie CLAUSTRE, Élisabeth LUSSET et Falk BRETSCHNEIDER éd., Paris, Publications de la Sorbonne, 2017 (Homme et société).

 

Pourquoi conçoit-on des lieux fermés pour les hommes et d'autres pour les femmes ? En quoi les discours autour du genre ont-ils influencé l’émergence et la perpétuation de dispositifs de clôture pour affirmer les différences sociales entre hommes et femmes ? Quelles formes prennent les rapports entre les sexes dans les milieux clos ? Associant des approches historiques et sociologiques, cet ouvrage explore les interactions entre les différentes formes d’enfermements et le genre, ce qui induit une réflexion sur le féminin, sur le masculin et sur leurs interrelations dans les conditions créées par une séparation plus ou moins rigoureuse du monde. Les études de cas rassemblées dans ce volume entendent comprendre tant les effets que la clôture a produits et produit sur les conceptions du genre que, à l’inverse, les effets que le genre a produits et produit sur la clôture. Les rapports qu’entretiennent genre et enfermement sont envisagés sur la longue durée de l’histoire européenne, depuis les monastères médiévaux et les hôpitaux d'Ancien Régime jusqu’aux institutions pénitentiaires, bagnes et camps contemporains. L’ouvrage montre également leur résonance dans des territoires coloniaux d’Amérique et dans le monde chrétien de la Méditerranée orientale. Il révèle ainsi que les lieux clos sont des lieux matriciels où se sont élaborés et s'élaborent des pratiques, des techniques et des savoirs autour du féminin et du masculin.
Présentation sur le site de l’éditeur

« A paru en librairie » vous permet de connaître l’actualité des livres individuels ou collectifs publiés par les membres du laboratoire ou sous leur direction.

 

Séances de présentation
des ouvrages
du LaMOP

(de 17 h. à 19 h. en salle Perroy)
sous la responsabilité
de Benoît GRÉVIN


Calendrier 2016-2017