X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

LaMOP » Présentation de l'Unité » Silvestre Laurence

SILVESTRE Laurence

 

Doctorante contractuelle à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Ecole doctorale d’histoire (ED113)


Laurence Silvestre prépare une thèse intitulée « Jean Bréhal, inquisiteur d’exception ou inquisiteur exemplaire à la fin du Moyen Âge », sous la direction de Dominique Iogna-Prat et d’Olivier Mattéoni [depuis le 06-12-2010].


Jean Bréhal, dominicain normand et docteur en théologie, s’est fait un nom en tant qu’inquisiteur de France, non pas en traquant l’hérésie, ou en poursuivant des sorciers, mais en annulant des condamnations, en particulier celle de Jeanne d’Arc. Sa longévité dans l’officio inquisitionis (de 1452 à 1474) contraste avec le nombre réduit d’affaires où il s’est illustré d’après les sources, aussi on peut se demander si son exemple est représentatif de la charge d’inquisiteur après le Concile de Vienne, dans le contexte particulier, à la fois d’un territoire encore marqué par les antagonismes de la guerre de Cent ans, et d’une Église éprouvée par le Grand Schisme et ses séquelles. Sur la base d’un corpus composé principalement de ses propres écrits, et dont le noyau est constitué par le procès en nullité concernant la Pucelle, il s’agit d’appréhender l’homme et son parcours, d’analyser les relations qu’il entretenait avec les puissants, de saisir le sens de son action, d’essayer de percer ses motivations, et donc, de comprendre la nature du pouvoir qu’il a incarné pendant plusieurs décennies.

 


Thèmes de recherche :
Thèmes de recherche : Histoire de l’inquisition, histoire du droit, histoire dominicaine, ecclésiologie

 

Bibliographie :
-
« L’inquisiteur contre l’évêque : Jean Bréhal et la légende noire de Pierre Cauchon », dans Jeanne d’Arc. Histoire et mythes, Presses Universitaires de Rennes, 2014, p. 125-142.
- « Les avatars de l’inquisiteur ou la fonction de juge ecclésiastique à la fin du Moyen Age », Médiévales, 61, automne 2011, p. 187-204.

 

Responsabiltés admistratives :
2014-2015 : Représentante des doctorants auprès du Conseil Scientifique de l’Ecole doctorale d’Histoire de l’Université Paris 1.