X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

LaMOP » Présentation de l'Unité » Moufflet Jean-François

MOUFFLET Jean-François

 

Doctorant à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Ecole doctorale d’histoire (ED113)


Jean-François Moufflet prépare une thèse intitulée « Le gouvernement de Saint Louis : le pouvoir au miroir des actes », sous la direction de Olivier Mattéoni [depuis le 26-01-2015 ].

 

 


Ce travail vient à la suite d’une thèse d’École des chartes consacrée à l’hôtel du roi et au cadre quotidien dans lequel évoluait la curia regis du XIIIe siècle. La détermination des palais les plus fréquentés par le roi ainsi que la reconstitution des itinéraires d’une cour nomade ont livré une première approche de l’espace géographique dans lequel saint Louis fut le plus présent physiquement.
En capitalisant ces acquis, le projet de thèse souhaite approfondir d’autres questions liées à la thématique du rapport entre le pouvoir et l’espace. Il s’agit d’étudier plus en détail l’organisation des palais et résidences, d’affiner l’itinéraire et de proposer une restitution cartographique plus complète du rayon d’action quotidien de la royauté. Mais il s’agit aussi d’aller au-delà de la seule présence physique du roi dans ses terres et de retracer l’emprise symbolique du Capétien sur un royaume qui s’est considérablement dilaté. Une attention toute particulière sera portée à l’analyse des actes émis par la chancellerie royale : que nous révèlent leurs modalités de conception, de classement et de conservation sur la vision qu’a le pouvoir de l’espace qu’il doit administrer ? À travers les personnes, les régions et les actions décrites dans ces documents de la pratique, quelle est la portée réelle du pouvoir sur le royaume ? On souhaite par ces recherches apporter des éléments d’éclairage sur les évolutions fondamentales de l’administration capétienne.

 

Thèmes de recherche : histoire politique et institutionnelle, cour royale, diplomatique, écrits de la pratique, géographie, cartographie, itinéraires, palais.

 

Activités scientifiques :
- Depuis novembre 2014 : conservateur du patrimoine aux Archives nationales (département du Moyen Âge et de l’Ancien Régime), responsable des séries J/JJ, M/MM et R.
- Juillet 2013-octobre 2014 : adjoint au directeur des études de l’Institut national du patrimoine, responsable de la formation initiale des conservateurs.
- 2008-2013 : conservateur du patrimoine au Service interministériel des Archives de France, référent en matière de numérisation, d’informatisation et d’archivage électronique.

Bibliographie:
- Autour de l’hôtel de saint Louis (1226-1270) : le cadre, les hommes, les itinéraires d’un pouvoir, thèse d’École des chartes soutenue en février 2007.
- « Les registres de chancellerie de saint Louis et d’Alphonse de Poitiers : regards croisés », avril 2009, article co-écrit avec Gaël CHENARD, sous presse, coll. des « Études et rencontres de l’École des chartes », Olivier Guyotjeannin (dir.).
- Sous le sceau du roi. Saint Louis, de Poissy à Tunis, Éditions Mare et Martin, mars 2014 (catalogue issu du commissariat de l’exposition éponyme au Musée d’art et d’histoire de Poissy).
- « Cant vengro li Frances. L’implantation capétienne dans le midi au XIIIe siècle », mars 2015, article co-écrit avec Gaël CHENARD, sous presse, Association Guillaume de Nogaret.

Responsabiltés admistratives :
Conservateur aux Archives nationales, responsable de fonds au département du Moyen Âge et de l’Ancien régime.