X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

LaMOP » Présentation de l'Unité » Chalûs Olivier de

CHALÛS Olivier de

 

Doctorant à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne École doctorale d’archéologie, anthropologie, ethnologie, préhistoire (ED112)

 


Olivier de Chalûs prépare une thèse intitulée « La solution ogivale dans la région de Paris au début du XIIIe siècle – Evolution des techniques de mise en œuvre », sous la direction de Philippe Bernardi [
depuis le 22-10-2014].

 

Nous cherchons à mieux comprendre l’évolution des connaissances techniques et les moyens matériels qui ont permis, dans le nord de la France au XIIIe siècle, la mise en œuvre de voûtes sur croisée d’ogives de largeurs et de hauteurs inégalées. Si les dates principales des grands chantiers de cette époque sont connues, celles de la pose des voûtes ne sont généralement pas renseignées. Pour cette raison la simple chronologie générale des différentes opérations de construction médiévales n’est pas éclairante. Ce n’est donc pas par une approche chronologique que la question doit être abordée, mais par une analyse technique détaillée. Nous mènerons donc dans un premier temps une étude « anatomique » des voûtes les plus récentes de ce corpus, chaque élément de celles-ci rendant possible l’application des règles de conceptions développées lors de la période considérée. Dans un second temps, la comparaison de ces voûtes avec celles qui les ont précédées permettra d’identifier les écarts que présentent entre elles les différentes générations de voûtement. Cette démarche aboutira à l’établissement d’une chronologie comparée de l’étape la plus délicate de la construction d’une église médiévale. L’étude que nous menons devrait donc permettre à termes de :
- Préciser le savoir théorique des constructeurs du Moyen Âge, et ainsi les règles de conception de ces voûtes ;
- Préciser les moyens de mise en œuvre qui traduisent la conception de ces voûtes sur le terrain ;
- Comprendre comment ces connaissances et ces moyens ont pu évoluer durant l’âge d’or du gothique ;
- Établir une chronologie comparée des voûtes considérées, en s’appuyant sur des critères techniques, apportant ainsi de nouveaux éléments de datation de notre patrimoine.