X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

LaMOP » Présentation de l'Unité

Contact

Direction

Directeur: Philippe Bernardi

Directeurs adjoints: Laurent Jégou, Aude Mairey et Olivier Mattéoni

Opens window for sending emailÉcrire à la Direction

 

Secrétariat

Opens window for sending emailFrançoise Bornes

1 rue Victor Cousin
(Bureau G670-esc. R - 3e étage)
75232 Paris cedex 05
Tél. + 33 (0)1 40 46 33 21

Le laboratoire

Le LaMOP (UMR 8589 / CNRS - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), créé en 1998, est une unité spécialisée dans l'étude de l'histoire du Moyen Âge et dont les activités de recherche couvrent toute cette période et tout l’Occident (avec des chercheurs travaillant sur le territoire de la France actuelle mais également sur les Îles britanniques, la péninsule ibérique, l’Italie ou l’Allemagne). Ce laboratoire est également marqué par une approche pluridisciplinaire du Moyen Âge. Son identité réside dans une pratique historienne qui combine les sciences de l’érudition avec les sciences humaines et sociales, le tout accompagnée d’une composante informatique forte et bien ancrée. La dimension internationale du laboratoire et la multiplicité de ses partenaires étrangers sont intrinsèquement liées à l’approche comparatiste des questions qu’il veut promouvoir.
Au 30 juin 2017, le LaMOP compte quelque 72 chercheurs, enseignants-chercheurs et doctorants (historiens, archéologues, latinistes), ITA/BIATSS et des membres associés (cf. la charte de 2016).

 

Historique

Dans les années 1980-1990, sous l’impulsion du CNRS, diverses équipes de recherches, qui sont à l’origine de la création du LaMOP, se regroupèrent : l’ERA 713 (Équipe de Recherche Associée) de Paris 1 et associée au CNRS, qui devint en 1989 l’UA 1004 « Informatique et politique, textes-prosopographie, Xe-XVIe siècle », menée notamment par Jean-Philippe Genet, Claude Gauvard et Hélène Millet ; l’équipe de Gilbert Ouy (ER 52 puis UPR 52 du CNRS) travaillant sur l’humanisme français et qui, sous l’impulsion d’Ezio Ornato et de Carla Bozzolo, développa les méthodes quantitatives pour faire une histoire sociale du livre ; et quelques années plus tard, l’équipe de Monique Bourin travaillant sur l’anthroponymie. Tout cela conduisit à la naissance d’une Unité mixte de recherche en 1994, l’UMR 9963 « Culture, politique et société en Europe (IXe-XVIe siècle), dirigée par Ezio Ornato, puis à la création en 1998 du Laboratoire de médiévistique occidentale de Paris (LaMOP, UMR 8589).

 

Politique scientifique

Le choix des thèmes qui structurent la recherche au sein du LaMOP a été élaboré en juin 2015, lors d’un séminaire de réflexion de l’ensemble des membres du laboratoire, à partir de l’organisation scientifique qui avait été présentée dans le projet 2013-2017. Le LaMOP en compte désormais six : 1. Formes, matière, techniques ; 2. Livres, textes, langages ; 3. Pouvoirs, gouvernement, domination ; 4. Produire, écrire, échanger ; 5. Réseaux et communautés ; 6. Spatialités. Ces thèmes sont parcourus par un axe transversal intitulé « Épistémologies et savoir-faire » qui agit comme trait d'union mais aussi caractérise Opens internal link in current windowla recherche au LaMOP.