X
Bientôt fans, merci !
Pourquoi pas vous ?
Facebook J'aime Paris 1

LaMOP » La recherche au LaMOP » Formes, matière, techniques

Contact

 

Hélène Noizet et Philippe Bernardi

Maître de conférences et Directeur de recherche au LaMOP

 

Opens window for sending emailÉcrire

 

Dynamiques urbaines et construction dans l’Occident médiéval

 

Porteurs : Hélène Noizet, Philippe Bernardi

Participants du LaMOP : Davide Gherdevich (associé), Émilien Bouticourt (associé), Arnaldo Melo (associé)

Institutions partenaires : Université libre de Bruxelles et université de Braga

 

[ Un double financement européen, via les programmes PHC (Pessoa et Tournesol) ont permis de financer 5 rencontres en 2014-2016 : 3 avril 2014 (Paris), 29 mai 2015 (Paris), 28-29 septembre 2015 (Bruxelles), 26-27 novembre 2015 (Braga), 8 avril 2016 (Paris). ].

 

Argumentaire : Ces rencontres ont mis en exergue l’importance de plusieurs éléments :
- les rapports entre l’usage de certaines techniques constructives et les grandes pulsations de la vie de la cité dans la longue durée (essor, repli, crise, reconfiguration politique) ;
- certains moments dans l’histoire urbaine pour saisir dans une perspective microhistorique les interactions entre dynamiques urbaines et construction (reconstructions après désastre, lotissements ex nihilo de nouveaux quartiers, réaménagements en profondeur d’anciens quartiers jugés vétustes) ;
- la prise en compte, dans une vision évolutive, du cadre parcellaire et des fonctions socio-économiques des bâtiments et des quartiers étudiés ;
- le paramètre « acteurs » : qui sont les propriétaires, les locataires, les commanditaires, les grands acteurs économiques du secteur de la construction, le rôle des diverses autorités urbaines en matière de réglementation urbanistique ;
- le paramètre « mode », à travers des aspects esthétiques et culturels liés à la symbolique des matériaux, des couleurs, des formes, etc., qui participent à conditionner le choix des matériaux et techniques mis en œuvre ;
- une conception de plus en plus modulaire de la construction des bâtiments à la fin du Moyen Âge, impliquant préfabrication en carrières pour la pierre, en forêt pour le bois, essor de la brique, etc. ;
- des interactions entre matériaux et techniques, mais également des techniques et matériaux entre eux : l’émergence d’une nouvelle technique pouvant induire l’essor d’un nouveau matériau et vice-versa.

Il est projeté d’organiser un colloque à Albi en 2018 pour synthétiser tous ces apports et développer de nouvelles collaborations. Il sera structuré en fonction des quatre grandes thématiques que nos échanges ont permis de dégager :
- morphologie de l'habitat urbain parcellaire et bâti ;
- systèmes productifs, transport et commercialisation ; - âges de la ville, typologie du bâti et choix des matériaux ;
- acteurs intervenant dans la construction urbaine.